Focus sur les marketplaces dans le secteur du bricolage

Place de marche bricolage
Qu’il s’agisse de places de marché de vente de produits physiques, d’échanges ou de vente de services, cette dernière décennie a vu l’émergence de plusieurs plateformes spécialisées dans le secteur du bricolage-jardinage. Ces dernières ne cessent de connaître une hausse de leur trafic et un nombre croissant de nouveaux utilisateurs. En effet, le contexte de la crise sanitaire a eu un effet positif sur ce secteur avec une augmentation de 120% des ventes durant le premier confinement en 2020 d’après le baromètre de Fox Intelligence.

Les marketplaces brico-jardinage de produit en France

Les marketplaces e-commerces généralistes

Les marketplaces e-commerces généralistes les plus connues possèdent une section bricolage et jardinage à l’instar du géant Amazon qui est l’une des premières marketplaces en ligne créées dans le monde. Aujourd’hui, il se place premier au classement des marketplaces européennes toutes catégories confondues, où il a généré un chiffre d’affaires de 32 milliards d’euros en 2019. On peut aussi citer Cdiscount et Rue du commerce toutes les deux des marketplaces B2C qui sont parmi les plus utilisées en France. La plateforme Cdiscount comptabilise à elle seule plus de 20 millions de visites uniques par mois. Bien que généralistes, ces plateformes détiennent une grande part de marché dans le secteur du brico-jardinage.

Les marketplaces e-commerces spécialisées

Une des marketplaces qui fait le plus parler d’elle dans ce secteur en ce moment est la plateforme Manomano. Acteur spécialisé et pure player sur le marché du bricolage-jardinage, le site internet a été créé en 2013 pour le marché français et s’attaque aujourd’hui au marché européen grâce à une énième levée de fonds de 125 millions d’euros en 2020.

Citons également Leroy Merlin, acteur historique et leader du secteur avec ses magasins physiques puis son site ecommerce, qui décide en mai 2020 de lancer sa marketplace afin d’étoffer son offre en mettant en relation d’autres vendeurs avec leurs clients. Son site e-commerce hybride alliant site marchand classique et marketplace comptabiliserait près de 600 millions d’euros de vente. Ce chiffre d’affaires généré sur le web ne représente que 10% du chiffre d’affaires total de l’entreprise mais est en forte hausse.

Les marketplaces brico-jardinage de services en France

Quand on parle de marketplace, les plateformes e-commerces de ventes de produits physiques dominent les esprits. Dans le secteur du bricolage, on a vu ces dernières années beaucoup de marketplaces de services très intéressantes voir le jour. Ces plateformes de mise en relation proposent des services très variés.

Les marketplaces de services généralistes

Certains sites d’annonces généralistes proposent des catégories autour du bricolage. C’est le cas de Allo Voisins ou Les débrouilleurs qui sont des plateformes de mise en relation entre particuliers, sur lesquelles les particuliers déposent des petites annonces afin d’être mis en relation avec une personne pouvant les aider en échange de rémunération.

Il y a aussi Welp, qui est une plateforme d’entraide bénévole, sur laquelle des services sont proposés. Le plus de cette plateforme ? Une fonctionnalité de groupes d’entraide fermés est mise à disposition de ses utilisateurs. Cette fonctionnalité est utile pour les entreprises qui peuvent donner un espace à leur salariés pour des échanges de conseils et de services de manière bénévole, mais également pour les écoles, associations, villes et particuliers.

Les marketplaces de services spécialisées

Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation. On peut citer Izi by EDF, une plateforme de mise en relation entre professionnelle et particulier créée par EDF en 2019. Elle compte environ 1000 artisans et propose des services de bricolage, rénovation ou encore d’installation d’équipement.

Lancée quelques années plus tôt en 2011, Frizbiz est une place de marché où particuliers et professionnels peuvent proposer leurs services dans le brico-jardinage.

La plateforme Bob dépannage, lancée en 2015 et qui a notamment fait des partenariats avec Leroy Merlin, permet aux particuliers de diagnostiquer la panne qu’ils rencontrent. La plateforme propose alors une fourchette de prix selon le problème identifié. L’utilisateur a ensuite la possibilité de prendre rendez-vous selon ses disponibilités avec un professionnel.

Certains acteurs e-commerce de vente de produits physiques étoffent aussi leur offre dans ce domaine. C’est le cas par exemple de Cdiscount qui rachète en 2018 la plateforme de mise en relation Stootie. Cette dernière s’adresse aux particuliers et professionnels, propose diverses prestations telles que du déménagement, de la plomberie ou de la peinture.

Il existe également des marketplaces de formations dans le domaine du bricolage. C’est le cas de Mon Coach Brico qui là encore a noué des partenariats avec Leroy Merlin. La startup propose donc des cours à domicile, mais aussi une assistance de travaux à distance via visioconférence.

Marketplace à l’étranger

A l’étranger c’est bien souvent Amazon qui s’accapare le gros du marché de la vente de produits dans le domaine du bricolage. En ce qui concerne les plateformes de mise en relation pour de l’échange de services, Handy est l’une des plus utilisées. Disponible aux Etats-Unis, Canada et Royaume-Uni, cette plateforme met en relation des particuliers à la recherche de services ménagers avec des professionnels indépendants pour divers services (nettoyage, montage de meubles, plomberie, installation d’une toiture…).

Conclusion

La digitalisation toujours plus importante de la consommation renforcée depuis la crise sanitaire a permis à plusieurs marketplaces dans le secteur du bricolage de connaître un grand succès ces dernières années. Ces plateformes, on l’a vu proposent des mises en relation pour des produits et services très variés mais, la mutation des comportements d’achats aidant,  il reste sans aucun doute beaucoup d’opportunités dans ce secteur…