Actualités marketplace de la semaine: Wish supprimé des moteurs de recherche…

Sommaire:

Marketplace : BrandOn Group acquiert ASD

Le géant italien des marketplaces BrandOn Group a racheté le spécialiste français de la vente automatisée ASD (dont sa marketplace asdiscount.com). Dans la foulée de cette acquisition BrandON a également annoncé l’ouverture de deux bureaux en France.

BrandOn Group, crée à Naples en 2012 par Paola Marzario, gère un portefeuille de plus de six millions de références sur plus de 45 marketplaces internationales comme Carrefour, La Redoute, Veepee, Conforama, AliExpress, Asos, Rakuten et des enseignes mondiales comme Mattel, Duracell, Guess, Adidas, Tod’s Bally Pucci, Gant, Timberland eyewears.

Dans le cadre de ce rachat, la société ASD demeurera indépendante et bénéficiera de l’expertise du groupe italien pour conquérir de nouveaux marchés. La société prévoit de renforcer leur équipe en recrutant une dizaine de de développeurs et opérateurs logistiques.

Cyrkl invente une marketplace pour booster le recyclage des déchets

Crée en République Tcheque à Prague en 2019, Cyrkl a développé un «Vinted» afin de vendre ou d’acheter du déchet industriel. Objectif est simple: faciliter leur réutilisation ou leur recyclage. Une marketplace est présente dans 12 pays, et cherche a conquérir de nouveau pays.

Pour son modèle économique, Cyrkl a choisi le freemium. Elle offre en effet aux entreprises un accès gratuit à sa marketplace, mais possède des add-on payants accessible a 25 euros mensuel. La plateforme a également développé un système de ventes aux enchères pour des matériaux à forte valeur ajoutée, ou disponibles en gros volumes.

Telegram lance une marketplace pour mettre aux enchères des pseudos d’utilisateurs rares

En ce 26 octobre 2022, l’application de messagerie Telegram a créé sa marketplace sur la blockchain Telegram Open Network (TON). Elle envisage d’y mettre en enchère des pseudos d’utilisateurs rares. Les utilisateurs de Telegram auront également la possibilité de mettre aux enchères leurs propres noms d’utilisateurs. Les enchères dureront une semaine et le prix minimum d’un identifiant à quatre caractères sera probablement fixé à 10 000 Toncoin, le jeton natif de la blockchain TON.

Signalons que le token TON n’a pas été indifférent à l’annonce, son cours ayant immédiatement grimpé de plus de 12 %.

Le déréférencement de Wish confirmé par le Conseil constitutionnel

L’administration française peut prononcer des mesures de déréférencements à l’encontre de site marchands, confirme le Conseil constitutionnel. Cela n’est ni contraire à la liberté d’expression et de communication, ni contraire à la liberté d’entreprendre, comme vient de l’apprendre à ses dépens la marketplace Wish.

La marketplace américaine Wish, qui vend tout et n’importe quoi à bas prix, est la première à voir son site web et son application mobile déréférencés des moteurs de recherche et des boutiques d’applications. En effet, le Conseil constitutionnel a jugé vendredi 21 octobre 2022 conformes à la Constitution les dispositions permettant à l’administration de déréférencer des sites dont les contenus présentent un caractère manifestement illicite.

L’affaire remonte a quelques mois, suite à une enquête, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a estimé qu’un très grand nombre de produits vendus sur Wish étaient dangereux et non conformes aux normes européennes ( 95% des jouets sont non conformes et 45% dangereux ; 95% des appareils électriques sont non conformes et 90% dangereux ; 62% des bijoux fantaisie sont dangereux). Ainsi, en décembre 2020, la DGCCRF a pris des mesures allant jusqu’à la demande de déréférencement, auprès des opérateurs de plateformes en ligne, d’un site dont les pratiques sont jugées frauduleuses. Cette mesure a été pour la première fois prononcée à l’encontre de Wish fin 2021. Mais le site demeure accessible en France : il suffit de taper son adresse en toutes lettres.

Malgré le recours déposé par Wish, cette dernière s’est vu déboutée. En effet, pour le Conseil constitutionnel, cette disposition législative vise à protéger les consommateurs et assurer la loyauté des transactions commerciales en ligne. Signalons que la mesure de déréférencement ne s’applique qu’à des sites internet ou à des applications exploitées à des fins commerciales. Elle est prononcée lorsqu’ont été constatées des infractions punies d’une peine d’au moins deux ans d’emprisonnement. Et sont seulement concerné les « adresses électroniques des interfaces en ligne dont les contenus présentent un caractère manifestement illicite ».

Rappelons que Wish n’est pas dans le Top 20 des sites e-commerce les plus visités par les français au deuxième trimestre 2022, selon le dernier baromètre de la Fevad (la fédération e-commerce et vente à distance). Il est probable que cela reste le cas tant que le site américain est déréférencé.

Amazon déclare la guerre aux faux avis de consommateurs

Amazon a déposé plainte au pénal en Italie contre un courtier organisant la publication d’avis trompeurs sur son site. La marketplace a également déposé des plaintes en Espagne et aux Etats-Unis. Amazon indique que ce courtier a monté un réseau d’individus payés (remboursés de leurs achats sur la plateforme) pour poster des avis « 5 étoiles » sur les produits qu’ils achètent. » On nous signale que les peines encourues par les personnes impliquées peuvent aller de simple amendes jusqu’a la prison.

Rappelons qu’en juillet dernier, Amazon avait lancé une procédure de justice contre les administrateurs de milliers de groupes Facebook qui organisé la publication de faux avis sur son site.

Ces mesures judiciaires semblent être un message afin de rassurer les régulateurs. En effet, une enquête menée par la Commission européenne a démontré que plus de la moitié des sites qu’elle avait contrôlés ne vérifiaient pas l’authenticité des avis sur leur plateforme.

Ce sera tout pour l’actualités de cette semaine. Nous vous rappelons que si vous envisagez la création d’une marketplace, Medialem est une agence web spécialisée en place de marché. Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit.

Partager cet article
Ne ratez aucune nouvelle !

Découvrez nos trucs et astuces pour réussir votre Marketplace

Nos offres
Besoin d'un devis pour une Marketplace sur-mesure ?

Nous pouvons organiser un point pour discuter de votre projet afin de bien cerner vos besoins. Ce sera l’occasion de vous faire une démonstration du fonctionnement de notre plateforme marketplace.